Souffrez-vous d’une dépression hivernale ? Causes et solutions.

Êtes-vous aussi fatigué toute la journée ? Avez-vous l’impression que vous n’êtes pas suffisamment reposé, même après une bonne nuit de sommeil ? Sans même parler de votre envie insatiable de sucreries ? Il s’agit en réalité d’un problème assez fréquent. Beaucoup de personnes ont les mêmes problèmes que vous en automne et en hiver. Ce sont les symptômes d’une dépression saisonnière ou hivernale. Mais quelles en sont les causes ? Pourquoi y êtes-vous si sensible ? Et comment y remédier ? Lisez la suite.

vermoeidheid winterdepressie

Que comprend-on par une dépression saisonnière et quels en sont les symptômes ?

Ah, si seulement le blues hivernal n’était rien d’autre qu’un style de musique pour les soirées festives. Hélas, cela n’a rien de si joyeux et les conséquences sont moins agréables. Avoir le blues en hiver ou souffrir d’une dépression saisonnière est un problème temporaire que l’on ressent surtout en automne et/ou en hiver. Les symptômes se caractérisent par un manque d’entrain, se sentir plus rapidement fatigué, une envie sans cesse de dormir, une envie irrésistible de sucré, un manque de concentration et une fréquente envie de pleurer. Soudainement, le monde vous tombe dessus et vous n’avez qu’une seule envie, c’est de rester dans votre fauteuil.

Cause d’une dépression saisonnière

En hiver, les psychiatres et les médecins constatent souvent une augmentation marquée du nombre de patients souffrant de dépression. Mais d’où vient cette dépression hivernale ? La déprime saisonnière résulte tout simplement d’un manque de lumière naturelle. L’horloge biologique – que l’on appelle aussi le rythme circadien – est régulée par l’hormone du sommeil, à savoir, la mélatonine. La mélatonine est libérée dans le cerveau lorsqu’il commence à faire sombre. Cette substance est importante pour l’endormissement. Plus il fait sombre, plus le cerveau produit de la mélatonine. Le manque de lumière durant l’hiver est la cause principale pour laquelle davantage de personnes souffrent de troubles du sommeil. Vous vous levez et allez travailler lorsqu’il fait encore noir et le soir après le travail, vous rentrez lorsque le soleil se couche déjà. Votre organisme produit trop de mélatonine avec pour résultat que vous avez tendance à somnoler durant la journée. Mais vient le soir, et soudainement la fatigue disparait.

Conseils pour éviter la dépression saisonnière et les troubles du sommeil

Êtes-vous sensible à la dépression saisonnière ? Ou êtes-vous déjà affecté par le bleus hivernal ? Essayez de reprogrammer votre rythme circadien. Levez-vous chaque matin à la même heure et allez toujours vous coucher à la même heure. Après 4 semaines, votre rythme circadien devrait être rétabli, ce qui signifie que vous devriez à nouveau mieux dormir la nuit et ne plus avoir de problèmes en hiver. Si vous pouvez vous le permettre, une sieste entre treize et quinze heures pendant un mois est également un moyen efficace de diminuer les effets néfastes de l’hiver.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez également essayer les remèdes suivants :

  • Passez plus de temps à l’extérieur
    De préférence en début de journée, car la lumière du lever du jour est riche en lumière bleue. Celle-ci inhibe la production de mélatonine, ce qui vous aidera à vous réveiller complètement.
  • Faites de l’exercice
    L’exercice diminue de moitié le risque de dépression saisonnière. Essayez de faire de l’exercice en plein air durant la journée.
  • Prenez un supplément de vitamine D
    Un manque de lumière directe du soleil diminue la production de vitamine D. Heureusement, on peut se procurer de la lumière du soleil en gélules :).
  • Ouvrez les rideaux, allumez les lumières
    Faites pénétrer le plus possible de lumière naturelle là où vous vous trouvez, c’est à dire, à la maison et au travail.
  • Mangez sainement
    Les légumes sont bénéfiques, les aliments riches en sucre par contre doivent être bannis.
  • Faites des projets qui vous inspirent
    Faites des projets qui vous passionnent. Planifiez un voyage, une sortie excitante, etc. Cela vous aidera à vous réjouir de quelque chose à venir.
     

L’hiver peut donc dérégler le biorythme à tel point que l’on peut s’endormir sur place durant la journée et ne pas pouvoir fermer l’œil de la nuit. L’épuisement et la fatigue automnale vous accaparent. Mais bon, ne vous faites pas avoir. Un style de vie sain, suffisamment de lumière et des projets passionnants devraient vous aider à faire face à la saison obscure. Mais si vous ne constatez aucune amélioration après un mois, il se peut que votre fatigue ait une autre cause. N’hésitez pas à nous rendre visite dans l’un de nos 19 magasins. Ou parlez-en à votre médecin.